Les 10 règles d’Or des relations harmonieuses

Développer des relations harmonieuses dans son environnement professionnel et personnel nous rend la vie plus belle. C’est un art qui s’apprend et qui s’entretient, et que peu de personnes cherchent à le maîtriser en réalité.

Il faut dire que ce n’est pas si simple. Cela demande de la patience et pas mal de lâcher prise, car c’est un domaine dans lequel on doit sans cesse se renouveler.

Bonheur au Travail

Si vous souhaitez vous atteler à la tâche, voici quelques pistes pour vous y aider :

  1. Commencez par étudiez vos modes de fonctionnement avant d’étudier ceux des autres. C’est vous le capitaine du navire, alors c’est à vous de montrer l’exemple. Sachez vous remettre en question et admettre vos erreurs, cela permettra aux autres d’en faire tout autant.
  2. Prenez la responsabilité de la relation. Si quelqu’un doit faire le premier pas pour rétablir le lien lorsque celui-ci a été rompu, que ce soit vous. Ayez une attitude noble et éthique. Soyez un leader charismatique que tout le monde respecte et a envie de suivre. Ne jugez pas et ne vous jugez pas non plus. Ayez du respect pour vous-même et pour les autres.
  3. Devenez un maître en communication interpersonnelle. Entraînez-vous sans cesse, reconnaissez vos améliorations et analysez vos erreurs jusqu’à ce que vous soyez satisfait. Lisez des livres sur le sujet, faites des stages, mais pensez surtout à vous entraîner car, dans ce domaine, rien ne vaut la pratique.
  4. Prenez soin des mots qui sortent de votre bouche et évitez de blesser vos interlocuteurs par la parole, mais aussi des attitudes non verbales négatives qui pourraient vous échapper. Sachez exprimer vos points de vue et vos émotions sans blesser l’autre et sans lui donner tort. Instaurez une relation d’égal à égal, sans chercher la domination. Adaptez votre communication à votre interlocuteur selon son profil. Cherchez à comprendre ce qui le motive, sachez respecter ses besoins.
  5. Soyez à l’écoute des personnes qui vous entourent : observez leurs changements de comportement ou de ton, ils sont peut-être la conséquence de quelque chose de plus profond, de non exprimé. Montrez de l’intérêt pour les autres et prenez le temps de les valoriser, ils vous le rendront au centuple. Et par ce biais, vous-même serez valorisé.
  6. Sachez féliciter et reconnaître vos collaborateurs. Souvenez-vous que peu d’entre nous ont confiance en soi. Et que la tendance générale est de se manifester lorsqu’on a des doléances à formuler. Naviguez à contre-courant et soyez celui ou celle qui sait reconnaître et valoriser un talent, une réussite, un effort, une amélioration ou une grosse victoire. N’ayez pas peur d’en faire des tonnes, même vis-à-vis de ceux qui sont plutôt introvertis. Les éloges sincères sont si rares de nos jours…
  7. Évitez de faire des interprétations. Souvenez-vous que chacun vit selon son mode de valeur et de croyance, alors osez poser des questions pour éviter les conflits. Ne prenez pas non plus les choses de façon personnelle et gardez à l’esprit que les autres font rarement exprès de se comporter comme ils le font et que ce sont des réflexes de survie.
  8. Cherchez et dites toujours la vérité. Ayez une intégrité irréprochable et soyez factuel.
  9. Si vous devez faire une réprimande à quelqu’un, faites-le en privé. Exposez l’objet de votre désaccord le plus clairement possible. N’ayez pas peur de dire ce que vous avez à dire et faites-le de façon claire en vérifiant que votre interlocuteur vous a compris. Donnez-lui l’opportunité de s’expliquer, écoutez-le sincèrement et totalement. Puis dites clairement ce que vous attendez de lui à l’avenir et accordez-lui de nouveau votre confiance. Ne revenez pas dessus une fois que la discussion est close et n’abordez plus le sujet. Donnez-lui une chance de se corriger et une réputation à gagner.
  10. Utilisez l’intelligence collective de votre équipe lorsque vous avez une stratégie à mettre en place. Sachez vous adapter aux différentes situations et ne restez pas figé dans une pensée unique, vous obtiendrez davantage de soutien de la part des membres de votre équipe. Soyez conscient de la valeur de la coopération et ne cherchez pas la coopération de ceux qui ne veulent pas créer avec vous. Utilisez votre environnement en fin stratège, et soyez un ingénieux utilisateur de l’approche systémique et de ses potentialités. Mais n’oubliez pas que c’est vous qui tenez la barre et qui devez trancher au final.

©2014PascaleBaumeister

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *